Galerie photo, book et autres publications d'images et vidéos

Venant juste de me mettre à la photographie, je suis tombé face à un problème récurrent : comment publier mes œuvres correctement sur internet ? Entre garantie de continuité de service, licence des œuvres et restriction des accès, il faut y réfléchir à deux fois avant de se lancer au hasard.

Problèmes des services en ligne gratuits

L'histoire nous l'a appris, les webservices qui proposent d'héberger gratuitement nos données ne sont pas forcément fiables. Quels sont les risques encourus si on utilise un webservice pour publier nos images ? Entre autres on trouve :

  • Le non-contrôle des fonctionnalités. Quand un service proposé par un tiers, par définition c'est ce tiers qui décide du produit et pas nous. Si soudainement l'on a besoin d'une petite fonctionnalité en plus et que ce tiers ne la propose pas... et bien on a plus qu'a trouver quelqu'un d'autre et tout migrer nous même à la main.
  • Des restrictions d'accès et/ou d'espace de stockage.
  • La publicité intempestive. Pour les hébergeurs gratuits c'est un bon moyen de revenus et il nous est impossible de contrôler. Même si à la base il n'y en a pas ou peu, la situation financière du site peut faire varier ce paramètre assez rapidement.
  • Les demandes brutales de payements. De même que pour la publicité, la situation financière d'un site peut faire varier le coût de l'abonnement, même si à la base c'est gratuit.
  • L'interruption de service. Et bien oui c'est un risque, quand un site va mal il peut fermer, et par la même occasion vous faire perdre toutes vos données qui étaient enregistrées dessus. Et même les plus grands ferment ce genre de services, il n'y qu'a regarder les exemples de delicious (par Yahoo!), GeoCities (Yahoo! également) et Google Vidéos. Yahoo! et Google étant les éditeurs des deux plus grosses plateformes d'hébergement de photos en ligne (respectivement flickr et Picasa web albums), ça fait peur...

Se créer son propre service

C'est bien connu, on est jamais mieux servi que par soi-même. En conséquent, on va se créer notre propre service web de publications de photos.

Quelques fonctionnalités recherchées

  • Une application web libre et gratuite qui puisse tourner sur un petit serveur LAMP (utile pour l'auto-hébergement ou bien l'hébergement sur un serveur mutualisé).
  • Gestion par albums avec possibilité de faire des sous-albums et ainsi de suite sur plusieurs niveaux.
  • Trier les albums et les photos contenues dans les albums.
  • Éditer les photos (nom, album, etc).
  • Gestion des droits d'accès.

La sélection du logiciel

Après quelques recherches pour trouver le logiciel miracle qui me propose toutes ces fonctionnalités et bien d'autres encore, je suis tombé sur Gallery. Après quelques tests, gallery s'est avéré être parfait pour l'usage que je souhaitais en faire. Ce logiciel est simple, pratique et puissant, tout ce dont on rêve.

Les problèmes

Naturellement j'ai commencé par mettre en place gallery sur mon serveur perso (auto-hébergé) pour publier mes photos. Là deux problèmes principaux se sont révélés :

Le débit

C'est le gros point noir. Si s'auto-héberger pour un petit blog tel que celui-ci se fais très bien, dès qu'il s'agis de transférer des photos en haute définition (et donc plusieurs mégas), d'un coup la connexion n'arrive plus à suivre. Ça met beaucoup de temps et dégouttera le visiteur. C'est suite à des remarques d'amis se plaignant que ça mette beaucoup de temps à charger que j'ai commencé à remettre en question ce choix.

Le réseau social

Quand on débute et que personne ne nous connais, qui viendra regarder nos photos ? Nos amis, et c'est à peu près tout. Si l'on souhaite se faire "découvrir" du public, les grosses plateformes ont l'avantage de permettre la mise en place d'un réseau qui nous aidera a monter nos œuvres à d'autres. C'est comme exposer des peintures chez soi (en ouvrant sa porte au public bien entendu) ou dans une galerie d'art. La probabilité que quelqu'un trouve votre galerie perso tout seul est très faible, par contre celle que quelqu'un passe dans la galerie d'art...

Faire son choix

Comme vous l'aurez compris, après ma période d'auto-hébergement de ma galerie, j'ai cédé à un service en ligne, flickr pour ne pas le nommer. Cependant, j'ai gardé ma galerie auto-hébergée installée bien que hors-ligne afin d'être en mesure de rapidement la remettre en place en cas de problème avec flickr. Je recommande à tous ceux qui voudraient utiliser un webservcie de faire de même, on ne sais jamais.

Petit aperçu rapide de gallery

Utilisation

Création des albums très simple, ajout des photos tout aussi simple, rien à redire de ce coté. Et inutile de passer par un panneau d'administration pour ça, tout se fait en "inline", à l'endroit même où l'on regarde. Un simple passage de souris sur les albums et les photos nous permet d'accéder aux options afin de les modifier, rien de plus simple. Bref, aucun besoin du panneau d'administration pour l'usage courant, c'est un gros plus que j'apprécie beaucoup. L'instalaltion de nouvelles langues se fait directement depuis le panneau d'administration qui télécharge et installe tout ce qu'il faut, de même pour les plugins. Pour plus de renseignements sur gallery3, consultez la liste des fonctionnalités.

Copyright

Élément indispensable de la publication sur le web, spécifier la licence sous laquelle nous publions le contenu s'impose. Pour ceci, direction le panneau d'administration : Apparence > Options du thème. Cette rubrique nous permet de placer un texte (avec possibilité d'utiliser du html) en pied de page, autant en profiter pour faire apparaître une licence d'utilisation. Pour ma part j'ai choisi la licence cc by-sa, mais libre à vous de mettre ce que vous souhaitez.