Choisir son matériel photo pour débuter

Un des premiers choix que l'on doit faire est sans aucun doute de choisir un appareil adapté à nos besoin. C'est un vrai problème car le choix est énorme et il y en a de toutes sortes, dans toutes les gammes de prix. Déjà mettez vous un truc bien dans la tête de manière ferme et définitive : le nombre de megapixels, on s'en fiche totalement (sauf si l'on fait des affiches publicitaires de 4x3 ou tout autre utilsiation très spécifiques). Maintenant que vous avez bien compris ce point, on peut classer les appareils photo dans deux catégories :

1. Pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête

Lorsque l'on veux du bon matériel qui fait de jolies photos mais que l'on a aucune idée de ce qu'est une focale, une profondeur de champ ou autres choses techniques, on se dirigera sans hésiter vers les appareils compacts ou bridge. A ce stade on peut en pas trop faire attention à la marque, mais ne prenez quand même pas les sous-marques chinoises à pas cher.

Simples d'utilisation et peu encombrants, les appareils compacts pour les gens qui veulent juste avoir à viser et déclencher. Quand on ne veux pas se poser de questions, c'est ce qu'il faut prendre. On en trouve des génériques mais également des plus spécialisés comme ceux pour les faibles luminosités, ceux disposant d'un grand zoom ou bien encore ceux conçus pour des conditions extrêmes.

Ceux qui ont de l'argent et veulent s'offrir du matériel de qualité supérieure apprécieront les bridge. C'est le top du top lorsqu'on cherche un appareil simple et performant, ne cherchez pas plus loin. C'est certes plus gros qu'un compact, mais les performances sont au rendez-vous : excellente qualité d'image, très grand zoom, vidéo en full HD et j'en passe.

2. Pour ceux qui veulent s'initier à la photographie

Ceux pour qui que le simple "viser déclencher" ne suffit pas, ceux qui veulent véritablement jouer avec la lumière et n'ont pas peur de suivre des heures de cours très techniques, on a les reflex. Notez bien que posséder un reflex ne fait pas de vous un photographe, ça fait de vous un propriétaire de reflex, rien de plus. Quand on a un reflex et qu'on l'utilise en mode automatique, on passe un peu pour un crétin car on a dépensé pas mal d'argent pour ne pas faire mieux qu'avec un bridge. Bref, le reflex c'est pour ceux qui veulent vraiment passer leur vie à apprendre et s'améliorer.

Un petit aparté au sujet des marques : dans le monde du reflex, il y a deux grandes marques de grande qualité : Canon et Nikon. Vous vous rendrez très rapidement compte qu'une fois que l'on a choisi une marque, on y reste ad vitam æternam (et c'est pour ça que je présente uniquement des produits Canon). En effet, le matériel n'est pas compatibles entre les marques (un objectif Canon ne peut pas être mis sur un Nikon et réciproquement, sauf utilisation d'une bague spéciale, mais beark quoi) et, vu le prix du matériel, ça revient extrêmement cher de tout changer d'un coup. Très sérieusement, Canon et Nikon sont deux marques très actives et toutes deux respectables. Je n'en dirais pas autant des autres. Faites attention aux marques d'objectifs génériques, on y trouve quelques bonnes affaires mais également de la qualité très moyenne. Bref, choisissez une marque et restez-y, mais ça ne vous empêche pas de regarder ce qui se fait à coté. D'ailleurs, testez donc (gratuitement) du matériel d'autres marques lors des salons photo, vous vous rendrez compte par vous même des différences. Et si vous vous demandez quelle marque choisir entre Canon et Nikon, le meilleur choix est très certainement de faire comme vos amis. C'est bien plus pratique pour discuter, se prêter du matériel etc.

Revenons en donc à nos moutons : les boîtiers reflex. Commencez par bien vous mettre une chose en tête : tout boîtier reflex relativement récent est d'excellente qualité et vous permettra de prendre de magnifique clichés. Si vous n'arrivez pas à faire de très jolies photos, n'accusez pas votre boîtier, c'est de votre faute à vous. La bonne nouvelle dans cette affaire, c'est que les débutant pourront très bien acheter des reflex d'entrée de gamme ou des reflex d'occasion peu cher sans pour autant être pénalisés. D'ailleurs, personnellement je recommande de commencer avec un reflex d'entrée de gamme : vous serez déjà perdu parmi ses innombrables réglages, pas la peine de vous compliquer encore plus la tâche d'apprentissage en utilisant un boîtier vous en proposant d'avantage.

Afin de vous donner une idée de la gamme d'un reflex, vous pouvez consulter les excellentes timelines de Wikipedia pour Canon et Nikon. Juste pour comparer, dites vous le 5D mk2 a été utilisé pour filmer certaines scènes de Captain America et Iron Man 2. Étant donné qu'un débutant n'est pas un studio hollywoodien, un petit 1200D ou 700D sera largement suffisant (j'ai bien commencé avec un 1000D donc bon…). Juste ne prenez pas un MILC (EOS M).

Les objectifs

Il y a une chose que j'ai omis de mentionner lorsque je parlais des boîtiers reflex : je parlais bien uniquement des boîtiers eux même. Or, un boîtier à besoin d'un objectif pour fonctionner. Les deux se vendent séparément. Si un boîtier est tout à fait polyvalent et un entrée de gamme est largement suffisant, pour ce qui est des objectifs, c'est une autre histoire. Non seulement il n'y a pas d'objectif universel, mais en plus la qualité de l'objectif est fondamental si l'on veux prendre une belle photo. Certes, c'est moins important que la qualité du photographe, mais c'est quand même bien plus important que la qualité du boîtier.

Il y a pas mal d'écoles d'apprentissage, vous trouverez souvent des conseils diamétralement opposés. Une des bonnes choses est de débuter avec un objectif à focale fixe de 50mm, donc sans zoom. Ça vous forcera à faire très attention à votre composition et vous progresserez bien plus vite. Ça a également deux autres avantages que beaucoup ne voient pas. D'une part, ce genre d'objectif est peu cher, et ça c'est super cool quand on débute ; d'autre part ce sont en général des objectifs avec de grandes ouvertures, et ça c'est absolument génial. Par exemple, le Canon EF 50mm f/1.8 II et les Nikon AF 50mm f/1.8D et AF-S 50mm f/1.8G coûtent seulement une centaine d'euros, ce qui n'est rien. C'est ce que j'utilise à présent, et je prend bien plus de plaisir à shooter avec ce 50mm qu'avec mon EF-S 18-135mm f/3.5-5.6 IS STM qui, soit dit en passant, m'a coûté bien plus cher.

D'une manière générale, privilégiez toujours les objectifs avec une grande ouverture, donc un nombre F petit, F/1.4 étant une des plus grande ouvertures que l'on trouve. Oui, lorsque l'on veux un zoom, c'est cher, très cher. Choisissez une focale ou plage de focales en fonction de ce que vous souhaitez faire comme genre de photographie, 50mm étant le plus généraliste et très bon pour la plupart des portraits. Si vous parlez anglais, Ken Rockwell vous aidera a comparer tout un tas d'objectifs.

Et c'est partit !

Avant de vous lâcher dans la nature, prenez le temps de lire de la documentation sur la base de la photographie. Entre autres, renseignez vous sur :

Si vous parlez anglais, je vous recommande, en plus des liens précédents, l'article professional photography course, from newbie to master. Ne manquez pas non plus, en français cette fois, les 5 Conseils pour faire de vous un meilleur photographe par Sébastien Roignant. Profitez en également pour regarder ses autres épisodes sur F/1.4, ils en valent vraiment la peine.

Oh, j'allais oublier : lisez la documentation de votre appareil photo. Non seulement vous apprendrez à bien l'utiliser, ce qui est indispensable, mais en plus vous trouverez plein de rappels sur les principes de bases de la photographie. Sérieusement, ça peut sembler rébarbatif, mais c'est une précieuse source d'informations indispensables.

Tags